_M0A0399

 

Me voilà! J’ai vécu, pour la première fois de ma carrière, un trac qui dura plus de 2 minutes et qui laissa un silence sans fin… J’ai surtout vécu un moment d’angoisse où je voulais m’effondrer. Cela s’est produit même si j’ai déjà partagé plus de 100 conférences à travers le Québec, le Nouveau-Brunswick et même l’Europe.

Chaque fois que je me retrouve sur scène, c’est le bonheur d’y être et de partager. De toute évidence, avant chaque prestation, j’ai toujours le cœur qui s’agite de plus en plus rapidement et ces nombreux pétillements voyagent partout dans mon corps… Ah! Le fameux trac! Heureusement, je réussis à surpasser le tout pour finalement me sentir mieux après 5 minutes, comme si j’étais en pantoufles dans le confort de mon salon avec mon public !

J’ai reçu l’été dernier une invitation pour être la conférencière invitée du 12e gala méritas de la CBDC Madawasha. WOW ! Quel bonheur ! Je voulais tellement offrir la crème de la crème que j’ai doublé mes moments de pratiques et de perfectionnement avec ma coach de mise en scène, Christine Pageault, conteuse professionnelle. À travers les vidéos des autres conférences que j’ai données, nous avons extrait le meilleur, nous avons bonifié certaines anecdotes et quelques passages. Après avoir pratiqué une heure par jour pendant 2 semaines, ça y était ! J’étais prête pour le 21 octobre 2013 !

Laissez-moi vous raconter ce qui s’est passé lors de cette fameuse soirée méritas !

 

Pur bonheur !

 

Comme je vous l’ai mentionné plus haut, j’étais très énervée, car j’étais LA CONFÉRENCIÈRE invitée au 12e méritas de la CBDC de Madawaska à Edmundston. En plus, j’étais plus que prête ! Je pense que c’était la première fois où je me sentais aussi préparée. C’était un honneur de pouvoir y participer, car cette soirée était destinée directement aux jeunes entrepreneurs.

Le moment d’arriver sur scène arriva et tout allait bien! J’avais les symptômes habituels, c’est-à-dire le cœur qui battait la chamaille et les picotements qui voyageaient partout dans le corps. Je savais que ce n’était qu’une question de minutes. Je me retrouvai alors, devant environ 120 personnes, autant des entrepreneurs, des parents, des enfants, des conseillés en gestion, des présidents de compagnie et même le maire d’Edmundston et une mairesse y était.

Je tentais de ne pas me laisser trop impressionner ou distraire par tous ces grands titres que je ne possède pas! J’ai arrêté ma scolarité à ma 12e année, le reste de mes apprentissages se font au quotidien et dans mon expérience d’entrepreneure depuis 5 ans déjà. Donc, mon université à moi… C’est la vie! Les diplômes, j’en n’ai même pas ! Je ne suis même pas allé chercher mon diplôme de 12e année.

 

 

 

Là où tout se corse !

 

Dans ma conférence j’abordai les thèmes suivants : l’importance de rêver, la force de notre pensée, la puissance de nos actions, la récompense de la persévérance et l’avantage de rester FOCUSER. J’ai toutefois, une forme d’appréhension de rentrer trop en profondeur dans le thème de la puissance de notre pensée, la loi de l’attraction… Mais bon! Ça fait partie de ma conférence et surtout ça fait partie de mes croyances et de moi. Donc, j’allais en parler !

Justement, venu le moment de parler de ce volet sur la puissance de notre pensée, j’entamai le tout en posant une question à mon public ; “Qui dans la salle à fait la lecture du livre Le Secret ou le pouvoir de la pensée?”. Curieusement, à peine 7 mains se sont levées sur 120 personnes.

J’étais totalement déstabilisé. Habituellement, il y a plus de 80% des gens qui lèvent la main. En plus, comme si ce n’était pas assez, certaines personnes commencèrent à se regarder entre eux et à échanger. L’angoisse prit de plus en plus de place…

 

Et voilà qu’une forme de bataille intérieure émergea :

«  Ils me prennent pour une folle. Je ne suis vraiment pas à la bonne place…

Respire Janic!

Non non! Mon sujet est vraiment trop flyé pour eux… Aaaaa .!!! Je fais quoi?

Respire!!

T’a bien beau respirer, mais là tu as un public devant toi. À la limite change ton discours!

Changer mon discours? Non! Je veux rester moi! »

 

J’essayai de continuer, mais voilà que tous mes mots s‘enfargèrent les uns dans les autres. Je perdais mes capacités. Ma confiance s’envola. Mon OUIMAIS, le douteur, n’arrêtait pas de me dire intérieurement. “ Janic, tu ne peux pas continuer, tu vas faire rire de toi. Janic sort de scène va chercher le chèque et redonne-le à Tania. Tu ne mérites pas d’être là et d’être payer cette somme. Tu te vois aller? Tu bafouilles, tu parles d’un sujet qui ne les intéresse même pas. Bref! Janic arrête tout ça là!”

 

 

Sortez-moi de ce cauchemar

Je tentai de me ressaisir. Toutefois, mon OUIMAIS prit tellement de place que je figea complètement devant mon public. La seule chose que je pouvais faire était de respirer et de fermer les yeux. Je tentais de disparaître et d’essayer de me réveiller de ce cauchemar ! Cependant, en rouvrant les yeux, j’étais bien devant le même public. « Je ne suis pas dans un rêve ! Je suis ENCORE devant un public et ce en silence »… C’est à ce moment que je croisa quelques regards dans la salle. Bien entendu, certains avaient des points d’interrogation dans les yeux et d’autres des regards d’amour pour m’encourager. Cependant, le plus difficile à supporter à ce moment-là était celui que j’avais face à moi-même. Je fis alors une demande à la vie, celle de me venir en aide ; “Sortez-moi de cette situation catastrophique! SVP! AIDEZ-MOI!” C’est alors… Qu’un homme dans la salle se leva debout et cria ; “Janic! J’ai lu le secret, j’adore la loi de l’attraction et je veux t’entendre moi!

 

Cet homme a été un ange, il m’a redonné confiance ! J’ai réajusté mon dialogue intérieur pour me dire plutôt ; «  Janic, tu es capable. Tu as donné déjà plus de 100 conférences. Tu peux y arriver. Vas-y! Crois-en toi! Et fais cette conférence avec tout ton amour et ta joie pour la vie. Laisse faire les autres qui n’ont jamais fait de lecture sur le sujet… GO!! Si tu fais cette conférence seulement pour cet homme, bien ce sera ça! Janic va-y!!! »

Tranquillement, j’ai ressenti une présence me supporter. Je me suis sentie réhabituer mon corps pour ainsi reprendre ma conférence.

J’y suis allée doucement, mais certainement. Sans trop de steppettes et de folies. Je n’ai pas fait rire les gens autant que d’habitude, je n’ai pas sortis l’humoriste en moi à 150%. Simplement parce que je me sentais comme un enfant qui venait de tomber dans les escaliers. J’avais eu un peu de mal, je ne voulais pas forcer la note. En plus, plutôt que de partir en courant et en pleurant, je me suis donné la possibilité d’être vulnérable, de ne pas être parfaite, d’être moi, tout simplement.

 

Moment fort de la soirée !

C’est curieux comment tout est parfait, car la CBDC Madawaska est un organisme qui aide les jeunes entrepreneurs à s’envoler dans leur rêve en leur offrant du soutient, des subventions et des outils. Ils sont là pour leur donner confiance, en leur disant ; « GO !!! Vous êtes capable ! » C’est tellement essentiel pour tout entrepreneur qui démarre un projet.

Laissez-moi vous dire que j’ai terminé ma conférence avec un élan de gratitude démesuré ! J’ai remercié mon public de m’avoir accueilli, de m’avoir permis de me reprendre. Et c’est alors que j’ai pointé mon ange sauveur de la soirée et je lui ai dit ; « Vous monsieur, j’aimerais vous remercier personnellement d’avoir eu le courage de vous lever et de m’encourager. Vous savez, il n’a rien qui arrive pour rien dans la vie. Ce soir, on vient de voir concrètement ce que la CBDC a comme mission et fait comme différence auprès des jeunes entrepreneurs. Cette confiance que vous m’avez donnée, à moi qui suis jeune, a fait en sorte que j’ai pu donner ma conférence. Vous m’avez permis de retrouver ma confiance, mon courage et mon centre ».

C’est en larme que j’ai terminé mon discours et j’ai reçu une symphonie d’applaudissements de la part de mon public !

Quelle belle soirée ! Quelle merveilleuse leçon d’humilité ! Et d’apprentissage ! L’important n’est pas de ne pas tomber, mais bien savoir se relever !

Un souvenir mémorable pour ma vie entière ! LA CDBC MADAWASKA va faire partie de mes conférences maintenant ! Et un 2 minutes qui à fini par passer !

 

 

 

Le plus drôle de cette histoire

 Voulez-vous savoir ce que j’ai appris en discutant avec les gens après la conférence ? C’est que les gens n’avaient pas bien compris ma question. Les gens d’Edmundston avaient lu le livre « THE SECRET» et non « LE SECRET». Donc, finalement, plus de 80% étaient intéressée par le sujet. HA HA HA! Quel histoire !!

>

Pin It on Pinterest

Share This