human-732254_1280

Pour ceux qui préfèrent un vidéo que lire! Bien…là, voici, mais pour les curieux je vous invite à lire mon article que j’ai écrit avec tout mon amour!

Holà ! Holà !

Ici votre Globetrotteuse qui se prépare pour l’aventure ! Eh oui ! L’Europe, j’arrive !

Me voilà à 14 dodos de mon grand voyage pour l’Europe !

Plusieurs me demandent, mais Janic …

  • Que vas-tu y faire exactement ?
  • Tu vas y donner des conférences ?
  • Des ateliers ?
  • Tu voyageras dans quels pays ?
  • Pourquoi l’Europe ?

 

J’ose partager ma petite histoire personnelle avec vous…

 Après la tornade qui est passée dans ma vie, c’est comme si j’étais face à un grand miroir de ce que j’avais réussi, mais aussi de tout ce que j’avais échoué ! J’ai passé par toutes sortes d’états ! 😉 Croyez-moi, ça n’a pas toujours été jojo, mais en même temps, c’est un passage nécessaire pour la suite de mon cheminement ! Donc, l’été m’a servi à prendre un certain recul sur ma vie. J’ai épluché absolument TOUT ce que je ne voulais plus pour la suite de ma nouvelle vie !

J’ai vraiment nommé de façon claire TOUT, TOUT, TOUT !

  • Ce que je n’aimais pas
  • Ce que je ne voulais plus
  • Ce à quoi je faisais le choix de renoncer
  • Ce qui m’énervait de ma vie
  • Ce que je regrettais
  • Ce que je ne voulais plus reproduire
  • Ce que je voulais éviter
  • Ce que je ne voulais plus tolérer
  • Ce qui me puait au nez

 

Eh oui ! J’ai vraiment fait une grande liste, jour après jour, de tout ce que je ne voulais plus ! J’avais beau essayer d’aller vers la question « Mais Janic, que veux-tu? », je n’étais juste pas capable de nommer cette chose ou ces éléments. Je ne savais tellement plus où aller ! Comme une croisée des chemins, une crise existentielle. Appelez ça comme vous voulez, mais ce n’était pas chic, chic, chic ! 😉 Oh, que non ! Mais bon… je suis humaine, avec les hauts et les bas que ça implique ! Et je suis certaine que beaucoup d’entre vous, qui lisez ce texte, avez déjà vécu ça ou en êtes présentement là dans votre vie !

Donc, après avoir épluché la liste de tout ce que je ne voulais plus, il restait à regarder maintenant « Mais Janic, que veux-tu ? Quels sont tes rêves ? » Je dois avouer que ce n’était pas facile. J’avais l’impression de passer d’une liste de cent rêves à plus de rêve du tout ! Cependant, je me disais qu’il devait bien y avoir encore une parcelle de rêve quelque part en moi. Ou peut-être que ce rêve était si profond et caché que je n’osais pas l’assumer pleinement par peur de ne pas réussir, de déplaire ou encore de recevoir des jugements.

Alors j’ai fait un grand plongeon en moi pour essayer de trouver, de décortiquer, de découvrir !

Et puis tabarouette, il n’y avait rien ! Rien du tout ! Comme rien dans rien !

Jusqu’à ce que tranquillement, je m’inspire du livre « Les cinq grands rêves de vie ».

Les 5 grands rêves de vieEt ce qui était étrange dans toute cette histoire, c’est que moi, qui nourris habituellement des dizaines de rêves, je ne pouvais en avoir à cet instant… aucun ! Ce passage s’est avéré assez difficile, mais je me disais « Je ne bouge pas de là avant d’avoir vraiment été à l’essentiel de ces cinq grands rêves de vie ! », car les dernières années m’ont entraînée dans de grands apprentissages de vie. J’ai fait des expériences riches, d’autres qui ont été très difficiles, d’autres qui m’ont amenée à me surpasser, me dépasser, m’épuiser, m’éparpiller et tout ça, j’imagine, pour me découvrir.

Eh oui ! C’est vrai, disons que j’avais la bougeotte…

 

Plusieurs me voyaient aller et me disaient : « JANIC, FOCALISE, JANIC ! » « Janic, tu vas finir par t’épuiser si tu continues comme ça ! » « Janic, tu vas frapper un mur ! » « Janic, aussi enivrants sont les hauts, aussi déprimants sont les bas ! » « Janic, tu ne crois pas que tu devrais te concentrer sur une seule chose à la fois ? » « Mais Janic, comment fais-tu pour faire autant de choses en même temps ? »

Et PAF ! Je n’ai pas écouté. J’ai une tête dure, parfois! Avoir su, j’aurais peut-être porté attention, mais en même temps, je pense profondément que l’expérience et l’apprentissage peuvent passer par différents modes, selon le type de chacun, et moi je suis du style « J’essaie et puis on verra ! » Alors, beding ! Bedang ! Bedoung ! Ça a été vraiment douloureux ! Cependant, j’ose espérer que j’en tire une belle leçon, sinon là, sincèrement, je ne suis pas domptable ! Ha ! Ha ! 😉

Je crois fortement que le fait de nommer nos rêves nous amène aussi un PLUS dans notre vie ! Donc, J’OSE ! Même si une partie de moi a la frousse ! Pourquoi la peur ? Eh bien, je suis habitée par le doute, et mon fameux OUIMAIS ! Vous connaissez ces fameux OUIMAIS et SIJOSAIS, dont je vous parle dans mon premier livre ?

Eh bien, oui ! Ils continuent de me suivre, ces deux petits personnages intérieurs, partout où je vais !

IMG_4587-Edit2 copie

oumaisOUIMAIS : Ben là, Janic ! Tu te prends pour qui, de dévoiler ton rêve comme ça ? Tu es complètement folle ! Imagine ce que les gens vont penser de toi ! As-tu pensé deux minutes ?

sijosais

 

SIJOSAIS : Ben Janic ! Assume-toi ! Tout est parfait ! Go ! Vas-y ! En plus, c’est tellement puissant de le verbaliser, ton rêve ! Ça ancre encore plus solidement l’endroit où tu veux aller !


oumais

OUIMAIS : Oui, sauf…. t’as pensé à la famille ? Tu n’es vraiment pas conventionnelle dans ton désir de vie ! Ne devrais-tu pas abandonner ton rêve et te trouver un emploi normal ou aller étudier ?


sijosais

SIJOSAIS : Je peux comprendre, Ouimais, sauf… vas-tu stopper tes rêves, les abandonner pour l’opinion des autres ? Sincèrement, Janic, tu sais mieux que ça ! Applique un peu ce que tu as partagé dans des centaines de conférences et tes deux livres. Tu sais tellement mieux que ça !


oumais

OUIMAIS : Je pense que tu rêves sincèrement en couleur ! Tout ce que tu as partagé, c’est de la foutaise ! Tu as vu où tu en es présentement dans ta vie ? Ça ne marche même pas !


sijosais

SIJOSAIS : Un instant svp, Monsieur OUIMAIS ! Janic, tu n’es pas au point zéro. Tu as simplement pris un temps de recul pour mieux te repositionner ! En plus, tu as vécu certaines expériences qui serviront pour la suite de tes écrits et tes partages ! Tout est parfait ! L’erreur est humaine et la vie est faite de certaines culbutes, parfois. Cependant, ceci ne veut pas dire d’arrêter de croire en ton rêve et abandonner !

Ok, ok, ok ! STOP! STOP ! Ouimais et Sijosais, vous allez tout simplement me rendre folle ! 😉

 

 

C’est là que j’ai dû, à maintes reprises, appliquer la technique de la respiration, pour cesser ces pensées destructrices et vraiment écouter la voix de mon cœur! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Pas facile à faire, parfois ! Surtout lorsqu’on laisse un peu trop de place au fameux OUIMAIS !

Donc, aléop, par en avant ! J’ai décidé de vous dévoiler la liste de mes cinq grands rêves de vie. Bien sûr, d’autres petits rêves sont rattachés à tout ça, mais vraiment, en extrayant l’essentiel, voici le résumé ! J’ai même commencé un dessin dans mon livre de voyage de la Globetrotteuse pour ancrer davantage mon rêve, afin de le contempler chaque jour ! 😉

 

Mes cinq grands rêves de vies :IMG_00431-  VOYAGER – DÉCOUVRIR – VIVRE DES EXPÉRIENCES Pour m’inspirer, écrire, partager

2-  EXPRIMER MON ART : Peinture, écriture et VIVRE GRÂCE À MON BLOGUE ET À MON SITE INTERNET pour profiter d’une certaine aisance financière et de la liberté de voyager partout sur la planète et surtout, pour être maître de mon temps ! 😉

3-  INTERVIEWER DES GENS INSPIRANTS Ce projet commence à se définir de plus en plus. Un pas à la fois. Mais j’ai le goût de découvrir toutes ces personnes qui se réalisent, de pouvoir par cette démarche apprendre d’eux pour ensuite partager ce contenu inspirant ! 😉 (Mais je dois encore le clarifier davantage avant de me lancer)

4-  CRÉER UNE FONDATION, OU ÊTRE PORTE-PAROLE D’UNE FONDATION Pour aider les gens à se réaliser, à avoir confiance en eux ! Bref, j’éprouve vraiment le désir profond de contribuer et redonner !

5-  DÉVELOPPER UN SHOW D’HUMOUR(Aïe ! C’est ici que le OUIMAIS intérieur se manifeste le plus ! 😉 Si seulement vous l’entendiez, au moment où je vous écris ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Mais bon, je le laisse aller et je continue d’écrire !

 

 

 Alors, c’est un peu dans la ligne des conférences que je donnais, mais vraiment, j’aimerais pouvoir développer le show d’humour d’une Globetrotteuse qui inspire les gens à OSER croire en leurs rêves et à avancer malgré toutes les peurs qui peuvent les habiter. Bref, c’est un projet à suivre ! En passant, une de mes idoles, c’est Fred Pellerin, et ce n’est pas pour rien ! Je veux développer un show d’humour à l’image de mon tempérament, de mes couleurs, et y mettre mon énergie, mon cœur ! Mais pour ça, j’ai besoin d’inspiration et je la puise au fil des voyages que j’entreprends ! 😉 Attention ! Ce show n’est pas pour tout de suite ! Un pas à la fois ! Je souhaite même suivre des cours en lien avec le théâtre et peut-être payer une metteuse ou un metteur en scène et travailler le spectacle pour qu’il soit réellement ce que je veux ! Donc, ceci me demandera d’être patiente mais j’ai fait le choix d’y aller un pas à la fois et de m’épargner le stress et le désir de réaliser ce projet pour… hier.

Aléop ! C’est maintenant à votre tour ! OUI, OUI ! 😉

Si vous avez le goût, 
je vous invite, vous aussi, si vous êtes dans une phase de vie un peu chaotique ou encore tout simplement si vous aimeriez être plus en connexion avec votre rêve, à faire cet exercice ! Et si vous ressentez l’élan de partager vos dessins, vos écrits ou vos cinq grands rêves de vie, sincèrement, ce sera un grand plaisir pour moi de vous lire ! Et en plus, si vous écrivez vos rêves, la personne qui vous lira pourra peut-être vous aider à concrétiser votre projet ! Parce que si vous restez dans le silence, peut-être que ce sera un peu plus difficile ! À vous de voir comment vous le ressentez, mais moi, j’adore vous lire ! 😉

Donc, allons-y, allons-o ! 😉

 

ÉTAPE 1 : ÉPLUCHEZ TOUT CE QUE VOUS NE VOULEZ PLUS !

Écrire TOUT, TOUT, TOUT ce que vous ne voulez plus de votre vie ! Tout ce que vous ne voulez pas ! Cet exercice vous demande d’être vraiment centré et à l’écoute sincère de qui vous êtes. Il faut absolument que vous puissiez sortir du moule de ce que les gens vous demandent d’être, vous suggèrent de devenir. Bref, de mon côté, ça a été tellement difficile parfois de passer outre, car avec les années, j’ai reçu certaines étiquettes positives et d’autres négatives. J’ai trouvé complexe de me défaire autant de ce que les gens pensent, sur qui je suis ou ce qu’ils aimeraient que je devienne. Au fait, le but de cet exercice est de vraiment vous défaire autant du positif que du négatif pour avoir accès à votre vérité profonde.

Alors, tournez la phrase dans tous les sens que vous voulez. Il est important d’éplucher tout ces…

  • Je ne veux plus…
  • Je suis fatigué de…
  • Je n’aime pas…
  • Ce à quoi je veux dorénavant renoncer…
  • Ce qui royalement m’énerve dans ma vie…
  • Ce que je ne veux plus reproduire…
  • Ce que je ne veux plus tolérer…
  • Ce qui me pue au nez…

 

Je vous invite à être vraiment honnête envers vous-mêmes ! Pour ma part, cet exercice a nécessité plusieurs jours, même plusieurs semaines. Donc, prenez sincèrement le temps qu’il vous faut, si vous avez le goût de réellement faire le ménage et d’aller de plus en plus vers votre idéal de vie à vous !

Ensuite… what’s next ?

 

ÉTAPE 2 : CLARIFIEZ VOS CINQ GRANDS RÊVES DE VIE !

 C’est le temps de prendre une feuille. Ici, il ne faut pas laisser la place à monsieur OUIMAIS ou à votre douteur intérieur. Pour un instant, je vous invite à rêver et à vous permettre TOUT, sans aucune restriction. Exactement comme si vous aviez TOUT l’argent nécessaire, la santé et le soutien. Bref, si vous n’aviez à rencontrer aucun obstacle, quelles seraient exactement les cinq choses que vous aimeriez concrétiser dans votre vie ? Ça peut être autant sur le plan personnel que professionnel, autant des petits que des grands rêves ! La grandeur importe peu. Ce qui prévaut, c’est la source, la provenance : votre cœur ! Une autre question m’a permis de clarifier le tout : «  Et si je mourais demain ? » Ou encore : « Et s’il me restait un an à vivre, qu’est-ce que je regretterais de ne pas persister à faire ? En quoi aurais-je dû continuer à croire ? »

Si vous avez le goût d’y mettre de la couleur, des formes, des images trouvées dans des magazines pour vous en faire un collage, sincèrement, je vous invite à vous offrir ce moment-là. Une attention de vous… à vous !

De mon côté, voici ce qui me permet de revenir vraiment à l’essentiel et de déceler, en toute transparence, ce que je veux pour ma vie !

Je me suis rendu compte que j’avais déjà bien entamé cette route. Cependant, j’ai pris certains détours. Sincèrement, j’avais le choix, à ce moment de ma vie, de continuer d’avancer ou d’abandonner. Et comme je ne peux m’occuper de TOUS ces cinq grands rêves EN MÊME temps, j’ai opté pour me faire un petit plan d’action !

Ce qui amène ici la troisième étape ! Eh oui !

 

ÉTAPE 3 : FAITES UN PLAN D’ACTION

Sans plan d’action, on n’évolue pas vraiment ! On a beau être assis dans une voiture et vouloir se rendre à Chicago, mais si on n’appuie jamais sur l’accélérateur, on restera très longtemps dans le confort de notre auto à rêver, rêver, rêver et rêver. Mais rien n’avancera !

De mon côté, sans vous divulguer tout mon plan d’action détaillé, j’ai décidé de plonger en faisant quelques pas qui sont connectés DIRECTEMENT avec mes cinq grands rêves de vie, MÊME SI LA PEUR M’HABITE PAR MOMENTS ! 😉

 

PLAN D’ACTION :

1-  Acheter un billet d’avion pour l’Europe pour deux raisons : pour mettre en branle mon rêve numéro 1, VOYAGER, et pour profiter de ce périple pour aller rejoindre mon programmeur (Ange informatique) en Angleterre afin de terminer certaines choses via mon site Internet. Entre autres, ma formation d’auteure. Faire le tournage d’une autre formation sur la PEINTURE INTUITIVE, que je veux publier en ligne depuis un certain temps, et mettre à jour bien des choses sur mon site Internet pour la suite.

2-  Chaque semaine, investir cinq heures par jour pendant cinq jours dans mes projets ! Pas plus pour l’instant ! Car au fait, dans mon idéal de vie, c’est le nombre d’heures que j’investis dans mes desseins pour ensuite profiter de la vie, voyager, rencontrer des gens et juste laisser la vie « être » ! Ça, plutôt que d’être constamment dans le FAIRE, FAIRE, FAIRE ! J’ai fait le choix d’essayer ce que David Bernard applique : « RALENTIR POUR MIEUX RÉUSSIR ». Alors, j’ai préparé un plan de match en fonction de cette équation pour la prochaine année ! Pour éviter de devoir tout réaliser en même temps et apprendre à renoncer à certaines choses, si elles ne se produisent pas, et à respecter cette hygiène de vie.

3-  Prendre le temps de noter et laisser mûrir mon idée. Je désire mettre en place un certain projet, mais je veux m’assurer d’y aller avec logique et douceur, en établissant des délais raisonnables. Donc, tous les jours, je note mes idées sans exécuter, pour simplement laisser l’inspiration se manifester. Je laisse mûrir l’idée pendant que je place les autres choses en action. UNE À LA FOIS ! 😉

4-  Retrouver la forme physique. Aller marcher, méditer, faire du yoga et prendre soin de mon équilibre de vie pour vraiment suivre le mouvement de mes inspirations et ne pas m’en demander TROP.

Voilà mes chers !

J’ai beau essayer de vouloir écrire des petits textes, ça ne marche pas, on dirait ! AH ! AH !

Si on résume :

1-  Épluchez ce que vous ne voulez plus dans votre vie

2-  Écrivez vos cinq grands rêves de vie

3-  Faites un plan de match

Et pour ceux qui le veulent, je vous invite à partager ici, avec moi, vos beaux rêves ! Au plaisir de vous lire !

N’hésitez pas à partager cet article si vous pensez qu’il peut aider une personne que vous connaissez !

Tourlou et à très bientôt !

Youpidou ! Yééé ! 😉

 

P.S. : Avant mon grand voyage, si vous avez le goût de magasiner un peu vos cadeaux de Noël à ma boutique, je me ferai un grand plaisir de vous emballer ça ! Que ce soit mes affiches, cartes à piger, livres ou cartes de Noël, cet argent me servira à poursuivre la route de mes rêves ! 😉 En plus, si ça peut vous être utile ou s’il s’agit d’un cadeau que vous voulez offrir, pourquoi pas ? Je me permets simplement de le proposer, car tout est là, en ligne, grâce à mon super programmeur (Ange informatique).

Affiches-bouton-boutiquebouton-11bouton-10bouton-09bouton-08bouton-07

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon là… c’est vrai ! Bye ! Bye !

Votre future GLOBETROTTEUSE! Qui va partir bientôt avec sa valise!

Youpidou!

signature
Globetrotteuse-2 copie

 

 

 

 

 

 

 

>

Pin It on Pinterest

Share This