Holà!

Comment va la vie de votre côté? Vous arrive-t-il d’être parfois (ou tout le temps!) pris dans un tourbillon de choses à faire et de ne plus savoir où donner de la tête? Créative, rêveuse et enthousiaste comme je le suis, laissez-moi vous dire que j’ai vécu ça plus souvent qu’à mon tour! Combien de fois me suis-je « embarquée » dans mille et un projets, et avec mes idées de grandeur en plus!

Avec le temps, j’ai appris. J’ai développé des astuces pour mieux gérer ces moments et garder ma zénitude d’esprit quand tout va vite.

J’avoue bien humblement que, malgré tous mes trucs, il m’arrive aussi d’avoir le mental qui s’emballe. Pas toujours zen, zen, la fille…! La bonne nouvelle, c’est qu’avec ce coffre à outils bien garni, mes moments « panique » sont vraiment de moins en moins fréquents et ils ne durent que l’espace d’un instant.

Aujourd’hui, je réponds à cette question que l’on me pose souvent (et particulièrement à toi, Mélissa) : « Janic, comment fais-tu pour garder ta zénitude à travers tous les projets que tu accomplis? »

Alors, prêt, pas prêt… on y va !

En texte ou en vidéo! Comme vous voulez ! 😉

 

  1. Prendre du temps pour organiser ma semaine et déterminer mes priorités

Le dimanche soir, j’aime bien prendre un petit moment relax pour planifier ma semaine. Je choisis au maximum trois priorités sur lesquelles je porterai mon attention. Par exemple, si je vais à l’école, que j’organise mon vernissage et que je planifie une retraite d’écriture, je choisirai les éléments sur lesquels j’investirai mon énergie (souvent, je choisirai même seulement deux priorités lorsque les projets sont trop gros).

  1. Apprendre à dire NON!

Soirées entre amis, formations, 5 à 7, etc., c’est le fun et on ne veut rien manquer! Avant, je voulais tout faire. Avec le temps, j’ai réalisé combien ces nombreuses occasions de m’amuser m’éparpillent et me gardent loin de ce qui est vraiment important pour moi. Maintenant, je choisis. Je me limite souvent à une sortie par semaine. J’adore danser la salsa! Pas d’abonnement au gym, de cours de yoga ou de multiples sorties : j’opte pour faire ces activités en solo à mon rythme et à mes heures, à partir de chez moi. Je garde ça le plus simple possible. C’est incroyable le temps et l’énergie que je récupère pour faire avancer ce qui me tient vraiment à cœur!

  1. Respire, Janic, respire!

Quand tout va trop vite et arrive en même temps, mon meilleur allié, c’est la respiration. Je me calme et me dis que tout ira bien, qu’il y a toujours une solution. Mon expérience de vie m’a bien démontré que j’ai été capable de me sortir de multiples fois de situations stressantes; la preuve, c’est que je suis encore avec vous aujourd’hui!

4 – Un pas à la fois

Le truc, pour venir à bout de projets qui me semblent insurmontables, c’est de décortiquer ça en petits pas et d’avancer un pas à la fois. Faire une action, et puis une autre, et puis une autre… Je reste toujours surprise de voir à quel point cette façon de fonctionner donne d’excellents résultats!

5 – Respecter mon horaire

Comme certains d’entre vous le savent peut-être, j’utilise un chronomètre pour mieux gérer mon temps. Je planifie des plages de 30 à 45 minutes de travail intensif, entrecoupées de pauses de 5 à 10 minutes. Pendant ce temps de travail, je suis FOCUS FOCUS… Tout est fermé : pas de notifications, de réseaux sociaux ou d’appels téléphoniques ne drainent mon attention.

6 – Être bien accompagnée

Dans mon parcours, j’ai toujours eu des gens de confiance qui m’ont aidée à surmonter mes défis. Que ce soit une thérapeute, un coach ou un mentor, n’hésitez pas à trouver une personne qui sera là pour vous écouter, vous encourager, vous aider à gagner en perspective ou vous conseiller sur les prochaines actions à entreprendre. Sentir qu’on n’est pas seul, ça fait toute la différence!

7 – Me donner le droit de changer les choses

Avant, lorsque je m’engageais dans un projet, je croyais que je devais absolument tout compléter comme prévu et exécuter parfaitement mon plan. J’ai appris avec le temps que la souplesse est mon amie! Je me donne maintenant le droit de réévaluer un projet selon mes valeurs, de changer mes priorités et même de changer d’idée complètement. C’est humain de parfois faire de mauvais choix, de mal évaluer son temps, etc. Si j’ai besoin de plus de temps pour accomplir mon projet, je me le donne! Je ne m’oblige plus à respecter des échéanciers au détriment de mon bien-être.

8 – Voir mes objectifs comme un jeu

Eh oui, un jeu : juste réaliser qu’il n’y a rien de si grave, que ce ne sont que des projets et que je fais de mon mieux. Ajouter de la légèreté au processus, ça rend les choses tellement plus agréables!

9 – Prendre soin de mon corps

Afin d’avoir accès à l’énergie dont j’ai besoin pour faire face à la musique, rien de mieux que de prendre soin de moi. J’ai toujours aimé faire attention à mon alimentation. Dans la mesure du possible, je mange biologique ou, du moins, j’aime me nourrir de bons aliments frais, cueillis localement. Je vous invite à faire de même et à encourager nos producteurs locaux! À ma routine, j’aime bien ajouter quelques périodes d’exercices ou de yoga, quatre ou cinq fois par semaine. Et pourquoi pas me permettre de bonnes siestes quand j’en ai besoin? J’écoute mon corps et respecte son rythme.

10 – Célébrer, me récompenser!

Après une bonne période de productivité ou la réussite d’une étape, j’adore me récompenser et célébrer mes succès. Mes petits plaisirs préférés sont une belle journée de détente au spa, une marche en nature, bouquiner ou faire la grasse matinée. Pas besoin que ce soit nécessairement long et dispendieux. Juste prendre le temps de me créer une bulle de bien-être, de faire une petite escapade bonheur et le tour est joué!

Et vous, quels sont vos trucs pour affronter vos journées bien chargées quand tout va trop vite? Comment aimez-vous récompenser vos efforts, vos progrès et vos réussites? ALÉOP!, écrivez-moi ça, j’ai hâte de vous lire et de m’inspirer de vos idées!

 

>

Pin It on Pinterest

Share This